Articles

Ce que disent les résultats des élections législatives rwandaises

Ce lundi 16 septembre, environ 6 millions de Rwandais étaient appelés aux urnes pour désigner leurs représentants au sein du Parlement. Sans surprise, une première estimation - suite au dépouillement d'environ 75% des bulletins - donne le Front Patriotique Rwandais, le parti du président Paul Kagame, vainqueur avec plus des 3/4 des votes. Cette écrasante victoire va permettre au gouvernement de poursuivre la politique qu'il mène depuis maintenant presque 20 ans : redressement du pays, lutte contre la corruption, développement du secteur privé, etc. Alors que les commentateurs ont d'emblée posé le débat en des termes assez manichéens du genre "est-ce une bonne chose pour le pays, ou pas", il me semble que la question doit être élargie et que ces élections sont une excellente opportunité de revenir sur le fonctionnement global de la vie politique rwandaise.
FPR VS reste du monde personne
53 sièges étaient en jeu dans le cadre des élections d'hier, à se partager…

Kagame : jamais deux mandats sans trois ?

1994 : les rebelles du Front Patriotique Rwandais prennent le pouvoir après quatre ans de guerre et surtout un génocide dirigé contre les Tutsis qui a coûté la vie à près d'un million de personnes. Paul Kagame est le chef de file de cette rébellion constituée en Ouganda, qui recrute parmi les vagues de Tutsis venus trouver refuge chez le pays voisin depuis l'indépendance du Rwanda, désormais géré par les Hutus. Cependant,  suite à sa victoire, Kagame n'occupe pas immédiatement le poste de président de la République. Cette délicate tâche, dans un pays qui a séjourné dans les plus profonds abîmes de l'enfer pendant trois mois et où tout est à reconstruire, incombe à Pasteur Bizimungu, un Hutu modéré. Mais personne n'est dupe : s'il n'est pas président, Paul Kagame est bel et bien à la tête du Rwanda grâce à ses casquettes de ministre de la défense et de vice-président, cantonnant Bizimungu à un rôle de représentation pure. D'ailleurs, en 2000, après de n…

Rwanda nziza

Parce que les images parlent souvent mieux que les mots, je vous propose de regarder cette vidéo tournée l'année dernière au Rwanda. Il s'agit d'une sorte de making off d'un spot promotionnel, fruit du travail d'un Américain qui a sillonné le pays de part en part pour n'en ramener que le meilleur. Un véritable régal pour découvrir ou se remémorer les splendeurs du Rwanda.

RWANDA from MAMMOTH on Vimeo.

C'est reparti

Le dernier post sur ce blog remonte à un long moment maintenant. J'ai pourtant quelques billets en réserve, et c'est pas l'envie de tapoter qui manque. L'explication réside ailleurs : j'ai quitté le Rwanda il y a trois mois. La dernière fois que j'ai parlé de partir du pays j'y suis revenu deux mois plus tard. A priori cette fois-ci c'est pour de bon puisque je retourne sur les bancs de l'école à partir du mois d'octobre. 
Arrêt des posts ? Après réflexion, plusieurs éléments me poussent à la continuation plutôt qu'à l'abandon. Si le Rwanda est un pays de contrastes, aux côtés pile et face diamétralement opposés, il n'en reste pas moins fascinant et mérite qu'on s'y intéresse de près. J'ai eu en deux ans l'occasion d'éprouver différents ressentis à son égard, allant de la fascination à la frustration, et je pense avoir réussi à me le représenter d'une façon qui, si elle reste bien évidemment subjective, est rai…

Mariera, mariera pas ?

La fin de l'année et les fêtes qui l'accompagnent sont l'occasion pour tout expat' qui se respecte de quitter une météo clémente pour aller se les cailler rentrer chez lui et faire des tas de choses qu'il a pas eu le faire pendant un an : embrasser la famille y compris la première née de la cousine récemment mariée, se regarder grossir à vue d'oeil au rythme des repas pré-Noël, Noël et post-Noël, et recoller avec les débats qui ont récemment fait l'actualité. Les sigles M23, HRW et FPR auxquels j'étais familier ont donc cédé leur place aux plus flous PMA, MAP et DSK (quoique). J'ai de l'autre côté de l'Equateur pu assister à la bataille de la rue au sujet du mariage pour tous, à base de manifestations aux seins nus et roulages de patins publics VS légions de Civitas and co. Sujet ô combien délicat à aborder sans risquer de s'attirer les foudres des pros ou antis, mais qui constitue aujourd'hui un véritable débat de société à analyse…

Lettre à Fred

Image
Il y a de cela quelques jours, je suis tombé sur un article synthétisant en quelques lignes un certain ras-le-bol de la situation politique du Rwanda. Ras-le-bol, il me semble, ressenti par un nombre croissant d'individus. Il s'agissait d'une lettre ouverte à Fred Rwigema, un des fondateurs du Front Patriotique Rwandais, rébellion de Rwandais exilés (majoritairement Tutsis) créée en Ouganda et qui a pris le pouvoir en mettant fin au génocide de 1994. Si l'ami Fred est aujourd'hui une figure du FPR, il n'a pas vu grand chose de la réussite de son mouvement : il est mort dès l'assaut donné par ses rebelles contre le gouvernement rwandais (Hutu) le 1er octobre 1990, 4 ans avant que le FPR ne parvienne finalement à se hisser à la tête du pays. L'article a été écrit dans un anglais original assez mauvais, dont je vous propose la version traduite assortie de quelques commentaires entre crochets.



Cher Fred,
Tu nous as quittés il y a 22 ans mais ton souvenir e…

Agaciro Development Fund : outil rwandais de financement rwandais du développement à la rwandaise

Image
EDIT le 16 octobre 2012 : les craintes que j'avais concernant l'adhésion au fonds et les pressions sur la population pour inciter aux contributions se vérifient jour après jour. Je ne compte plus les témoignages d'amis et autres connaissances m'expliquant que de très nombreux dons sont tout sauf volontaires. Les grandes sociétés sont elles-aussi concernées : le géant de la télécommunication MTN s'est vu "incité" à contribuer de façon conséquente. Je ne parle pas des employés du gouvernement dont certains donnent 10% de leur salaire pour le fonds. Ils le font soit-disant volontairement, mais difficile de voir où est la limite entre le "volontiers" d'adhésion et le "volontiers" pour se couvrir... Enfin certains artistes sont sollicités pour animer des soirées de promotion du Fonds. Là encore, on ne leur laisse pas vraiment le choix de refuser. Aucune menace n'est bien sûr directement brandie, mais pas besoin d'être Einstein p…